Retour à l'accueil
 
Santiago de Cuba - Février & Juillet

Qui sommes-nous?


www.ritmacuba.com est le site de l'Association Culturelle Internationale Transrythmes, née et domiciliée à l'Université Paris 8 à Saint-Denis.

Liens : Notre  chaîne ritmacuba de youtube  et ses playlists



Pré-histoire

Au début des années '80 un groupe d'étudiants, d'enseignants et membres du personnel de l'Université Paris 8 sont sensibilisées à un projet d'immersion culturelle à Cuba par Raúl Zequeira, musicien cubain vivant à Paris depuis les années '50 qui anime alors des ateliers et donne des cours au département de Musique de cette université. Raúl décède d'un arrêt cardiaque en 1984. Malgré une oreille attentive de l'ambassade, Cuba était encore trop fermé pour que son projet puisse voir le jour de son vivant


 Raul Zequeira (debout) à Paris au sein de son orchestre de musique cubaine

Le groupe fondateur de l'association commence à entreprendre la réalisation de ce projet en 1987, suite à des signes favorables, et devient le premier partenaire français de l'Ensemble Folklorique National de Cuba pour la session de Folkcuba de 1988 à La Havane.
 

Ritmacuba, plus de 25 ans d'Histoire!

Pour mieux correspondre à ses aspirations, l'association, encore en formation, entreprend le premier stage de musique et danse cubaine Ritmacuba en 1989 à Matanzas, selon un cahier des charges qu'elle a défini. C'est la première fois qu'un stage de cette nature a lieu en dehors de la capitale de ce pays centalisé. A ce stage participent très activement Los Muñequitos de Matanzas et Afrocuba de Matanzas. C'est Daniel Chatelain qui lui donne le nom de Ritmacuba, accepté et repris par la Direction de la Culture de Matanzas, comme il avait fait accepter celui de Transrythmes pour l'asso. Dans ce premier Ritmacuba, les stagiaires viennent déjà de toutes les régions françaises, de la Suisse, du Luxembourg, Argentine et autres...
 
On signale les noms dans cette première session de stagiaires de : Emmanuel Baudry, Laurent Erdös, Gilles Mays, Pascal Parent, Gilles Premel, Marcel Roy (percussionnistes), Ricardo Jacobsohn (multi-instrumentiste)... Autant de nom qui font partie actuellement du paysage de la musique latine.
 
Elu président de l'Association en 1990, Daniel Chatelain entreprend l'expérience sans précédent du stage de danse, percussion et capoeira Ritmabahia à Salvador de Bahia au Brésil, orienté vers les traditions afrobrésiliennes (cette session très riche d'expériences, restera unique, mais elle sera suivie d'échanges franco-brésiliens et de publications sur les percussions afro-brésiliennes).
 
Il transporte Ritmacuba à Santiago de Cuba en 1991, dans un premier temps sous les auspices du Ballet Conjunto Folklórico d'Oriente.
 
Au milieu des années 1990, dans un moment où la troupe d'accueil perd son local, le stage est accueilli dans les locaux de l'Alliance Française de Santiago de Cuba, qui devient son partenaire attitré. Le programme de découverte culturelle lié au stage, primitivement intitulé "Abanico cubano", se développe à ce moment.
 
A partir de 1998 se développe un réseau d'accueil des stagiaires chez l'habitant.
 
Ritmacuba, connu jusque là comme stage de percussions et danse (mais déjà ouvert à certains instruments), s'élargit en plusieurs étapes à la pratique collective du son et de la salsa (spécialisations chant, classe instrumentale...).

En 2004 l'orchestre constitué de stagiaires et de professeurs cubains se présente au public cubain.

A partir de 2004 se constitue une comparsa (percussions, vents, danseurs etc.) Ritmacuba qui participe au défilé du carnaval de Santiago. Elle est primée à diverses reprises (y compris 2016) collectivement ou en la personne de son directeur dans la catégorie des participations étrangères et d'échange culturel :

En 2005 cette comparsa est invitée à se joindre au défilé du groupe carnavalesque le plus populaire de Cuba, la Conga de Los Hoyos. Les échanges avec Los Hoyos continueront mais la comparsa se présentera à partir de l'année suivante de manière autonome, sous les noms Café Crema puis Ritmacuba. Elle reçoit en 2010 & 2016 un reconocimiento du jury du carnaval pour la meilleure participation étrangère. En 2013 la récompense est pour le développement de la culture populaire de Santiago de Cuba, cette fois-ci au nom du directeur, Daniel Chatelain.


Mémoire de quelques autres réalisations en France


- Stage de percussions avec Tata Güines (Montreuil, 93).  



Aristides SOTO dit Tata Güines pendant le tournage de "Lucumi, l'enfant rumbero de Cuba de Tony Gatlif – DR

- Stage de percussion afro-brésilienne avec Bira Reis de l'Oficina de investigaçao musical de Salvador (Montreuil, 93).
 
- Stage de percussion afro-brésilienne avec Rosangela Silvestre, chorégraphe du ballet Folklorico de Bahia (c'est bien celle qui a dansé ensuite avec Steve Coleman), et Isaura Oliveira, professeur de l'Université Fédérale de Bahia (Montreuil, 93).
 
- Unique session du stage "Percubadanse" (en 1996) avec des professeurs de Ritmacuba de Santiago de Cuba à Lautrec (81), en liaison avec la tournée en France du groupe Sabor Caribe de Santiago de Cuba (groupe franco-cubain comprenant Ernesto Burgos, Manolito Semanat, Nancy Garcia Vinent... L'appellation Percubadanse sera abandonnée pour éviter toute confusion avec la manifestation havanaise Percuba.
 
- Spectacle afro-cubain (Rumba Cuba) au Festival de Musiques Traditionnelles de Ris Orangis (78) et à Clichy (93) avec une équipe d'artistes cubains et venezueliens comprenant Orlando Poleo.
 
- Conférences - concerts sur les tambours afro-cubains : Royan, Vincennes (94), " Rencontres Percutantes " (Lot), Université de Nanterre (92).
 
- Partenariat avec le stage Bleu caraïbes avec des professeurs cubains de Ritmacuba (Royan, 17), suivi de participation à des stages dans cette région après la disparition de ce festival.
 
- Création d'un cours annuel de percussion cubaine (stage professionnalisant). Université Paris 8 / Montreuil (années '90).
 
- Créations des cours de danse afro-cubaines et de salsa cubaine (les premiers dans une université française) dès 1995. Université Paris 8, avec le Service des Sports.
Note : Dès cette création, les cours d'afro-cubains font connaître aussi bien les danses yoruba et celles d'Oriente (gagá, vaudou, merengue haitiano...) avec plusieurs enseignants cubains successifs. L'introduction de ces dernières en France n'est donc pas aussi récentes que certains peuvent le dire actuellement.
 
- Création d'un cours annuel de danse Salsa - afro-cubain à La Courneuve (93) années '90 (en partenariat avec le Centre Culturel Jean Houdremont).

- Réalisations de brochures, documents sonores et vidéos sur la culture afro-cubaine.
Note : A partir de 1993, les articles sur les musiques afro-latines, en particulier brésilienne et cubaine, du directeur d'ACI Transrythmes, Daniel Chatelain, sont accueillis (et stimulés) par la revue PERCUSSIONS et son directeur-fondateur Michel Faligand (Daniel Chatelain devient rapidement le responsable éditorial de la rubrique Traditions de cette revue éditée par Percussions Sans Frontières). Réalisations de Cahiers de rythmes et de DVD avec le maître-tambour Gali.

- Stages mensuels de danse rumba & afro-cubain à ARTESSS (années 2000). Stage de percussion à ARTESSS avec le percussionniste havanais Joseito Fernandez.

- Cours de danse salsa & afro-cubain à Paris 18e années 2010 (interrompu).

- Dans les années 2010, se forme sur ritmacuba.com une nouvelle équipe de contributeurs aux pages d'articles de fond et aux vidéos de la chaîne youtube ritmacuba.

- En 2017 divers partenariats en France et Luxembourg pour des cours et stages avec nos professeurs de danse des stages à Santiago.

Affiche 1992
1992

A l'Université Paris 8 en partenariat avec l'Action Culturelle et Artistique :

- Accueil du Conjunto Folklórico nacional de Cuba à Paris 8 (1992).
- Spectacle afro-cubain pour le bi-centenaire de l'abolition de l'esclavage.
- Accueil du Ballet Folklorico de Bahia deux années consécutives (spectacle, stage de danse). Première fois en France. DVD documentaire réalisé en commun avec le service vidéo UP8 (cf playlist de vidéos sur la chaîne youtube de ritmacuba).
- Accueil du Maracatu Naçao de Recife (spectacle, stage de percussion). Première fois en France.
- Une dizaine de journées annuelles de la Culture Afro-cubaine (concerts, danse, expositions, films).
- Stages de percussion avec le groupe Pi-A-Pá, formé de professeurs de l'Instituto Superior de Arte de La Havane (Abraham Mansfaroll...).

Depuis 2003 RITMACUBA désigne à la fois non seulement le stage annuel à Santiago de Cuba, mais toutes les activités liées au site www.ritmacuba.com

 


Retour à l'accueil



A la source ? | Qui sommes-nous ? | Nos partenaires

© Ritmacuba
163 r. de la Butte Pinson
93380 PIERREFITTE - FRANCE

Tél : 33 1 48 39 90 53
E-mail : info@ritmacuba.com

statistiques